Rentabiliser ses panneaux photovoltaïques

rentabiliser panneaux photovoltaïquesVous avez franchi le pas et votre toiture dévoile désormais de fiers panneaux photovoltaïques, couvrant écologiquement tous vos besoins en électricité. Mais la question de l’amortissement de cette installation reste en suspens : dans combien de temps aurez-vous rentabilisé votre dispositif solaire ? Eléments de réponse et conseils à découvrir juste après.

La durée d’amortissement des panneaux photovoltaïques

En se basant uniquement sur la production des panneaux, il est très difficile d’établir clairement une durée d’amortissement. En effet, le rendement de ces derniers dépend de nombreux facteurs liés à la région de leur installation (ensoleillement, relief,…), à la toiture (orientation, inclinaison) et à leur environnement (présence ou non d’éléments pouvant gêner la réception de la lumière).

Néanmoins, on estime qu’en France, la durée de retour sur investissement d’une installation photovoltaïque adaptée à la consommation du foyer est de 9 ans, alors que les panneaux photovoltaïques ont une durée de vie moyenne de 30 ans. En général, les systèmes photovoltaïques installés dans les régions les moins ensoleillées sont légèrement plus longs à amortir.

Des astuces pour mieux rentabiliser ses panneaux solaires

Afin de réduire au maximum la durée d’amortissement de votre installation, la meilleure option reste de diminuer sa consommation d’énergie le plus possible. Pour cela, pas la peine de s’éclairer à la bougie, de simples habitudes peuvent suffire (éteindre la lumière quand vous quittez une pièce, ne pas laisser l’ordinateur allumé pour rien,…). Par exemple, chose que tout le monde ne sait pas, veillez à dégivrer régulièrement votre congélateur. En effet, une petite couche de givre de 3mm d’épaisseur suffit à augmenter sa consommation d’énergie de 30% ! Dans le même registre, les appareils en veille sont très énergivores, à l’image des téléviseurs qu’il faut penser à éteindre complétement.

Autre conseil : investissez dans des ampoules de nouvelle génération à faible consommation. Elles dureront plus longtemps que les ampoules à filament (10000 heures) tout en était bien moins gourmandes en énergie. Et enfin, si vous êtes amené à changer votre électroménager, jetez un œil à sa classification énergétique avant de l’acheter : de A (faible consommation) à G (grosse consommation).